Programme d’intervention en la violence conjugale

Il s’agit du premier programme de ce genre au Nunavut et il est en opération depuis l’an 2002. Ce programme innovateur a rapporté d’excellents résultats depuis sa mise en place. Spécifiquement désigné pour les membres de la communauté de Rankin Inlet, ce programme apporte de l’aide tant aux agresseurs qu’aux victimes de la violence conjugale et les résultats positifs du programme ont déjà changé la vie de plusieurs personnes affectées par la violence familiale.

Une lettre au rédacteur du Nunatsiaq News fait preuve de comment le gens regardent ce programme:

Rankin Inlet, le 4 mars 2005

Le Rankin spousal abuse program devrait être installé partout

Bonjour, je vous écris en tant que récent client du Programme d’intervention en cas de violence conjugale à Rankin Inlet.

Je crois que toutes les communautés du Nunavut ont besoin d’un tel programme. J’ai appris beaucoup de qui je suis, et de mes racines, et de plus important, il a mis fin au cycle de violence dans ma famille.

J’ai grandi une personne en colère, et même quand je semblais calme à l’extérieur, j’étais furieux de quelque chose à l’intérieur. Il sent bon de pouvoir apprendre à mes enfants que la violence ne sert à rien. Souvent elle rend les choses encore pis. Au début, il était difficile de parler de mes problèmes, mais plus tard j’ai trouvé que cela était un pas au bon sens de faire cesser la violence.

Si vous êtes abusive, cherchez de l’aide! Il y a d’aide disponible quelque part. Il n'y a aucune honte en acceptant que vous êtes abusif et vous voulez s'arrêter. Je constate qu’il est plus mauvais d’être abusif.

Pensez-y de cette façon, comment jugeriez-vous si quelqu'un maltraitaient votre fils ou fille ?? Regardez maintenant votre partenaire, je suis assez sûr que ses parents ne veulent pas que leur enfant passe par cela aussi. Si vous aimez votre partenaire, montrez-le lui avec le soin, la bonté et l’affection, pas avec votre poing. L'amour n'est pas censé pour vous blesser.

Le gouvernement devrait s’efforcer d'obtenir le financement pour un programme comme celui-ci ; il aiderait beaucoup de familles de vivre une vie plus saine et plus heureuse. Arrêtez le cycle ! Fini la violence ! !
(Nom retenu par demande)

Personnel :


Emiline Kowmuk


James Howard

Liens à l'article : www.nunatsiaq.com/archives/501 14/news/nunavut/50114_04.html